Aérothermie

devis-gratuit

L'AEROTHERMIE


La PAC air/eau, un produit largement répandu au vue de son prix attractif, de sa facilité d’installation et son intégration aisée dans le neuf, comme dans la rénovation.
Mais c’est aussi dans cette catégorie que l’on voit le plus de malfaçons, de mauvais dimensionnements et donc de clients déçus.


On distinguera les Pac basse et haute température ainsi que les monoblocs et bi-blocs (voir tableau). Il faut faire très attention dans son choix car des matériaux qui paraissent avoir des performances identiques ne le sont pas forcément. Beaucoup de pompe à chaleur sont à 7°c de température extérieure et 35°c de température d’eau un COP identique cependant quand nous allons avoir des températures extérieures -7°c alors là les écarts se creusent et une PAC performante au départ ne l'est pas forcément à l’arrivée. Il en va de même lorsque les températures d’eau augmentent exemple quand on se trouve sur un circuit radiateur.


Ces différences sont dues au cycle de dégivrage, à la technologie des compresseurs, à l’échangeur (coaxial, tubulaire, à plaque..) et bien sur à l’électronique qui gère l’ensemble (l’inverter, la régulation, etc..).

En rénovation, il faut faire très attention au dimensionnement car des émetteurs mal sélectionnés vont engendrer de la  surconsommation, de l’inconfort, et un mauvais rendement. Effectivement une aérothermie se dimensionne plus finement qu’une chaudière car on doit assurer  des débits et des temps de fonctionnement  assez précis pour éviter par exemple  les défauts haute pression. C’est aussi pour cela qu’un filtre efficace doit être mis en place, l’utilisation d’un volume tampon est souvent nécessaire pour maintenir le bon débit au niveau de la PAC et assurer un temps de fonctionnement minimum.